«Mon bienfaiteur, ma forteresse, ma citadelle, mon libérateur, mon bouclier, en qui je trouve un abri, qui me soumet mon peuple!» «Il donne le salut aux rois, il délivre de l’épée cruelle David, son serviteur. Délivre-moi, sauve-moi de la main des étrangers, dont la bouche parle faussement, et dont la main droite est pleine de mensonge.» Psaumes 144:2, 10-11 NBS

fr-promesseJ’aime la façon dont le roi David décrit Dieu. Il reconnaît sa faiblesse et sans défense en appelant Dieu notre forteresse, où il se sent en sécurité et protégé.

Quand David dit que Dieu est son bastion, il reconnaît que la vie humaine est instable, et Dieu est l’ancre qui stabilise sa vie.

Il appelle aussi Dieu «bouclier», reflétant l’idée de protection sous attaque. Un bouclier vous donne l’assurance de continuer à avancer malgré les flèches et les pierres jetées à vous.

Avec cette image nous savons que nous aurons la protection de Dieu si nous comptons sur lui, si nous nous accrochons à lui comme nous avons besoin de tenir un bouclier avec une main ferme et le bras. Tant que nous sommes sous ou derrière Dieu (bouclier), nous serons protégés. Bien sûr, nous sentirons les coups des flèches et des pierres, mais ils ne mettront jamais fin à notre vie.

Cette promesse nous rappelle aussi que nous serons presque constamment attaqués, mais en comptant sur la sûre protection de Dieu si nous nous tenons sur Lui.

Dans ce même Psaume, David va plus loin. Dieu ne nous protège pas seulement, c’est lui aussi qui réalise la victoire. C’est lui qui rompt enfin l’épée de l’ennemi. C’est lui qui, dans le pire des cas, quand nous serons pris prisonniers, nous sauvera.

Mais ce que j’aime encore plus est l’idée finale versée dans ce verset. David parle de ces ennemis que nous ne pouvons pas vraiment percevoir, parce que leurs armes ne sont pas des épées ou des flèches. Dieu, notre «bouclier», nous protège de ce type d’attaque ouverte. Les mensonges et les tromperies ne sont pas faciles à percevoir, et c’est pourquoi nous avons pu être pris, parce que nous n’avons pas perçu l’attaque jusqu’à ce que nous ayons été pris prisonniers de ces menteurs. C’est dans ces circonstances que nous trouvons le Dieu notre libérateur.

En tout cas, Dieu est notre protection constante sous l’attaque la plus forte, et notre Libérateur quand nous sommes trompés et pris prisonniers par des ennemis astucieux et trompeurs. Dieu a promis.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s