Le Seigneur est clément et compatissant, patient et grand par la fidélité. Le Seigneur est bon envers tous, sa compassion s’étend sur toutes ses œuvres […] Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent, il redresse tous ceux qui sont courbés. Tous, avec espoir, tournent les yeux vers toi, c’est toi qui leur donnes leur nourriture en son temps. Tu ouvres ta main et tu rassasies à souhait tout être vivant. Le Seigneur est juste dans toutes ses voies et fidèle dans toutes ses œuvres. Le Seigneur est proche de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec loyauté ; il réalise les souhaits de ceux qui le craignent, il entend leurs appels au secours et il les sauve. Le Seigneur garde tous ceux qui l’aiment, il détruit tous les méchants. (Psaume 145:8,9,14-20 NBSG).

Aujourd’hui, je me suis concentré dans le Psaume 145. C’est un chapitre très riche en promesses. J’ai trouvé plusieurs promesses, et je vais essayer de commenter un peu sur chacun.

1. Le Seigneur est clément et compatissant, patient et grand par la fidélité.

Avec ces mots, nous trouvons le parallèle entre la grâce et la patience, en autres traductions de la Bible on trouve «colère lente». Le mot hébreu pour la colère est «aph», qui signifie «narines». “Lente à la colère” décrit un Dieu avec des “narines longues”. L’image que l’auteur veut créer dans notre esprit est quelqu’un (Dieu) qui inspire beaucoup d’air quand quelqu’un le provoque, avant de devenir bouleversé. Une inspiration looooongue (narines longues). Dieu a une “mèche lente” ou de longues narines. Il (presque) jamais finira d’inhaler l’air avant de se fâcher. Donc, Dieu est très, très, très patient avec nous.

L’autre parallèle est entre la compassion et l’amour. C’est parce qu’il nous aime tellement, qu’il est compatissant avec nous, et pour cette raison Dieu prendra un souffle looooongue avant de se fâcher avec nous.

2. Le Seigneur est bon envers tous, sa compassion s’étend sur toutes ses œuvres.

Cela fait partie du premier texte, mais je voudrais souligner les mots «compassion s’étend sur toutes ses œuvres». Combien de fois nous voulons voir la justice instantanée de Dieu. Combien de fois nous nous comportons comme Jean et Jacques, demandant à Dieu de faire pleuvoir le feu du ciel sur ceux que nous considérons comme nos «ennemis». Mais nous oublions qu’ils sont aussi bien des créatures de Dieu. Il a compassion de TOUT ce qu’il a créé. Et grâce à cette compassion, maintenant je suis une nouvelle créature, un nouveau croyant. Donc, si Dieu a été patient avec moi jusqu’au présent, d’autres méritent au moins les mêmes opportunités que j’ai été accordé dans sa Miséricorde. Nous ne devrions jamais oublier que TOUS les êtres humains méritent la compassion de Dieu comme nous l’avons eu jusqu’au présent, et à l’avenir.

3. Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent, il redresse tous ceux qui sont courbés.

J’adore ce texte. En tant que père, par fois j’ai été très impatient avec mes enfants quand ils étaient tout-petits. Je me souviens que parfois, quand un de mes enfants tombaient parce qu’ils agissaient de façon inapproprié, je me suis énervé avec eux. Même en étant un parent pécheur, je les ai levés en leur disant “vous ne devriez pas faire comme ça …”.

Ici, je vois un Dieu miséricordieux qui nous aide à rester debout après que nous sommes tombés, et a rester debout. Je vois l’image d’un Père qui a son enfant saisi par la main, et le maintient juste au moment où il glisse, le gardant sur ses pieds. Et dans le pire des cas, même si nous décidons de lâcher la main de Dieu et nous tombons à terre, en pleurant notre douleur et erreur, Dieu viendra a nous soulever. Il aura certainement quelque chose à nous enseigner, mais il nous aidera d’abord à retrouver notre position.

fr-promesse4. Tous, avec espoir, tournent les yeux vers toi, c’est toi qui leur donnes leur nourriture en son temps. Tu ouvres ta main et tu rassasies à souhait tout être vivant.

Cette promesse est toujours réconfortante. Dieu est le fournisseur de tous nos besoins, et en temps opportun. Pas quand nous pensons que nous en avons besoin, mais quand il sait que nous en avons vraiment besoin.

J’aime l’idée de satisfaire les désirs de tout être vivant, pas seulement des humains. Le problème est que les humains ont confondu ce qu’ils ont vraiment besoin avec ce que nous pensons que nous avons besoin (désir).

Combien de fois nous réalisons ce que nous poursuivons depuis longtemps et, quand nous l’avons obtenu, alors nous nous rendons compte que nous ne nous sentons pas vraiment satisfaits. Nous avons pensé qu’une voiture, une maison, ou quoi que ce soit, remplirait le vide que nous sentons à l’intérieur, et après nous l’avons obtenu, nous continuons à avoir le même sentiment de vide.

Nous avons raté le vrai sens du mot «désir». Ce que nous désirons vraiment est une chose, et la matérialisation de ce qui pourrait combler l’écart est mal compris. Mais Dieu sait vraiment ce dont nous avons besoin, ce qui remplit vraiment notre «vide» et ce qui va nous satisfaire, rendant nos vrais désirs devenus réalité.

5.  Le Seigneur est juste dans toutes ses voies et fidèle dans toutes ses œuvres. Le Seigneur est proche de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec loyauté ; il réalise les souhaits de ceux qui le craignent, il entend leurs appels au secours et il les sauve.

Nous sommes prompts à juger les autres, même à Dieu. Nous ne sommes souvent pas d’accord comment Dieu gère certaines situations. Nous revenons à l’idée du point 2. «Dieu devrait me rendre justice et punir cette personne», nous pourrions penser. Mais n’oubliez jamais que Dieu est juste.

Il sait ce qu’il fait et pourquoi. Il est toujours fidèle dans TOUT ce qu’il fait. Il est le seul qui ne vous trahira jamais. Même lorsque nous voyons d’autres personnes qui nous ont trahis ouvertement, nous sentons une vague de rage demandant à Dieu «justice», et nous voyons que Dieu est «trop» miséricordieux avec ceux qui nous ont été infidèles. Nous devons nous rappeler que Dieu gère les situations au mieux pour toutes les parties. Il ne nous trahira jamais.

Il est le seul qui sera toujours fidèle, ainsi, nous devons lui faire confiance à la façon dont Il gère les situations, même si nous ne la comprenons pas. Il ne nous ignore pas. Il entend et écoute notre cri, notre douleur exprimée dans les prières. Il voit tout et ne manque point de ce qui se passe dans notre vie.

6. Le Seigneur garde tous ceux qui l’aiment, il détruit tous les méchants.

Enfin, après tout cet étalage de patience, de profondes respirations (longues narines), de vraie médiation, non pas comme les êtres humains pensent ce qu’est la médiation, il faut se rappeler que Dieu voit tout.

De plus, il observe avec intérêt chaque détail. Il est le seul que nous ne pouvons pas tromper. Nous pourrions nous justifier devant d’autres êtres humains, des commissions, des comités, et n’importe quelle autorité, mais Dieu est le seul qui ne peut pas être trompé.

Il veille sur ceux qui l’aiment, qui prétendent agir pour Dieu et l’aimer, et, Il est le seul qui peut réellement savoir quelles sont les intentions finales de chacun d’entre nous.

Nous, les êtres humains, devons juger selon les faits, mais nous ne pouvons pas juger les intentions (même si nous percevons qu’ils ne sont pas les meilleurs), parce qu’il est presque impossible de juger une intention au moins nous trouvons un fait qui le prouve. Mais Dieu ne peut pas être trompé, et Il veille sur nous dans tous les aspects.

À la fin, ce n’est pas à nous de décider qui est une personne juste ou méchante. Acceptant que nous sommes tous pécheurs, nous sommes tous méchants. Parmi ceux qui acceptent la miséricorde de Dieu, nous ne sommes pas ceux qui décident qui est le blé et qui est l’ivraie.

Nous avons une courte dernière phrase: «Mais tous les méchants, il détruira». Dieu a utilisé un chapitre entier pour décrire Son merci, son amour, sa patience, son pardon, son aide, sa provision, et bien plus encore.

À la fin, après tous les efforts possibles pour sauver ceux qui sont tombés, quand il n’y a pas d’autre chance, après avoir ” brûlé ” le dernière cartouche, Dieu, et seulement Lui, décidera qui sera puni. Même cela, est une promesse, une triste, mais sure en effet.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s