Parmi les enfants d’Israël qui ont été amenés à Babylone au début des soixante-dix ans de captivité, il y avait de vrais croyants, des hommes fidèles aux principes, qui ne seront pas corrompus par l’égoïsme, mais qui honoreront Dieu, même à une grande perte s’il faut. Pendant leur captivité, ces hommes avaient une tâche à faire, faisant les païens connaître Dieu. C’était une occasion pour l’évangélisation. En cela nous voyons que parfois Dieu permet certaines situations pour un bien supérieur, afin que d’autres puissent connaître Dieu et être sauvés.

Ces hommes ne pouvaient céder à toutes les demandes venant des païens, mais considérer comme un honneur défendre leur foi en tant que fidèles du Dieu vivant. Et c’est ce que Daniel et ses amis ont fait. Ils ont honoré Dieu quand tout allait bien, et aussi bien quand les choses se sont transformées en situations difficiles. En ces moments-là, Dieu les honorait aussi.

Première tentation, la perte d’identité: Changer de nom

Les noms de Daniel et de ses amis ont été changés pour d’autres noms en souvenir des divinités chaldéennes païennes. Les parents hébreux nommaient généralement leurs enfants avec un nom très spécial, avec une signification. Souvent, ces noms exprimaient le caractère souhaité que ces parents voulaient voir en leurs enfants. Le prince en charge des jeunes captifs changea leur nom. Daniel a été appelé Beltshatsar, Hanania a été appelé Shadrak, Mishaël c a été appelé Méshak, et Azaria a été appelé Abed-Nego (Dn. 1:7).

Le roi n’a pas forcé les jeunes hébreux à renoncer à leur foi et à devenir des idolâtres, il s’attendait plutôt à ce que peu à peu. En leur donnant des noms d’expression païenne, le roi a essayé de mettre ces jeunes hommes en contact avec l’idolâtrie et ses sentiments. Et avec la séduction de ces fêtes et banquets dédiés au culte païen, il s’attendait à subjuguer leur volonté et à les voir renoncer à la religion de leurs parents, et de commencer à participer au culte babylonien. Aujourd’hui, il peut s’agir d’activités qui séduisent les jeunes, plus attrayantes que d’aider à l’église, par exemple.

Nous n’arrêtons pas d’aller à l’église soudainement. C’est une question de temps, petit à petit, quand d’autres choses commencent à nous attirer plus que venir à l’église pour adorer Dieu. Quand nous commençons à changer nos noms ou notre identité, nous allons commencer à passer plus de temps avec ceux avec qui nous nous identifions le plus.

Deuxième tentation : Pour leur propre vie

Dans le même début de carrière, leur caractère a été testé de façon très décisive. Ils devaient manger et boire de la table du Roi. Par ceci, le roi a pensé qu’ils percevraient sa bonté et soin pour leur bien-être. Probablement la plupart de la nourriture était bonne, mais pas TOUTE. Ils auraient pu penser, « on pourrait essayer un peu, juste un peu ». Mais une partie de la nourriture était offerte aux dieux païens, la nourriture était consacrée aux faux dieux, et participer aurait été considéré comme participant à l’adoration de ces dieux de Babylone. Leur loyauté envers Dieu interdit Daniel et ses amis de rendre un tel hommage. Même prétendre manger, mais ne pas le faire en fait, juste pour prétendre, aurait été un acte de déni de leur foi. Parfois, faire semblant est le même que mentir. Nous voulons être inaperçus, nous ne voulons pas que les autres sachent que nous sommes croyants.

Si Daniel voulait avoir une excuse, il aurait trouvé beaucoup des excuses dans les circonstances qui l’entourent pour compromettre sa tempérance. Mais Daniel n’a pas hésité. Il aimait plus l’approbation de Dieu que la faveur de l’homme le plus puissant de la terre, même plus que sa propre vie. Il a décidé de se tenir fermement pour son intégrité, à tout prix. “Daniel prit la ferme décision de ne pas se souiller en consommant les plats servis à la table du roi et le vin de ses banquets. Il demanda alors au chef des eunuques de ne pas l’obliger à se souiller” (Dn. 1:8). Cette décision fut appuyée par ses trois amis.

Quelle excuse avez-vous dans votre situation d’arrêter de faire quelque chose que vous savez que c’est un must ? Les trois jeunes hébreux ont agi en se fiant fermement à Dieu et à Ses promesses. Le premier pas dans la mauvaise direction aurait conduit à d’autres pires étapes.

Troisième tentation : Pour l’amour de l’Eunuque

“Dieu gagna à Daniel la bienveillance et la compassion du chef des eunuques” (Dn 1:9) et la demande de nourriture différente a été respectée. Néanmoins, le prince hésita avant d’accepter. Il expliqua à Daniel : « Ce dernier dit à Daniel: « Je redoute mon seigneur le roi. C’est lui qui a fixé ce que vous devez manger et boire. Pourquoi devrait-il vous voir arborer une moins bonne mine que les jeunes gens de votre âge ? À cause de vous, je risquerais ma tête auprès du roi » (Dn. 1:10). Daniel aurait pu avoir une autre « excuse » encore plus forte. « Si je ne fais pas ce qu’ils me demandent de faire, cet homme pourrait être tué… »

Puis Daniel fit appel à l’intendant, qui était spécifiquement responsable des jeunes hébreu, et lui a demandé à être excusé de manger la nourriture et de boire le vin de la table du roi. Il a demandé à être testé pendant dix jours. Pendant ces dix jours, ils mangeraient et boiraient des aliments sains tandis que d’autres jeunes gens mangeraient de la table du roi. Bien qu’il y ait des options, nous ne devrions pas nous rendre. Nous devons lutter pour Dieu et avec Dieu. Nous pouvons toujours demander aux humains et à Dieu pour un essai. Dans ce cas, il a été un essai pendant 10 jours.

L’intendant accepta. Il craignait que son acceptation ne déplaise au roi. Daniel savait en ce moment qu’il gagnait sa cause. À la fin de ces 10 jours, les résultats étaient le contraire que l’intendant a cranté. « Au bout de 10 jours, ils avaient meilleure apparence et avaient pris plus de poids que tous les jeunes gens qui mangeaient les plats servis à la table du roi » (Dn. 1:15).

Dieu répond toujours aux prières. Cela pourrait prendre plus de temps que ce que nous pensons ou attendons, des jours ou semaines, même des années. Mais Dieu répond toujours et de la meilleure façon, SI vous mettez toute votre confiance en Lui. Mais vous devez faire confiance en Lui jusqu’à la dernière conséquence, et Il agira jusqu’à Son dernier effort pour vous aider.

Télécharger ce prédication en PDF.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s