Il y a quelques semaines, mon ami Karl Denteneer m’a demandé de lire et de revoir un nouveau livre publié par Reinder Bruinsma. À première vue, le titre attire vraiment « Faire face au doute », mais encore trop général jusqu’à ce que vous lisez le sous-titre : « Un livre pour les croyants adventistes ‘sur les marges’ » Le meilleur sous-titre choisi.

J’ai lu le livre qui traverse le train de la maison à Paris et le retour, et des moments de réserve au cours des deux derniers mois. Je viens de terminer la lecture il y a quelques minutes, avec un besoin intense de le partager avec d’autres, spécialement avec des amis qui sont maintenant ex-pasteurs et ex-adventistes du septième jour.

À mon avis, pasteur Reinder Bruinsma a choisi judicieusement une très grande collection de perles et de trésors d’autres auteurs, et les a mis dans le bon ordre en construisant une structure raisonnée merveilleuse collé par sa grande expérience personnelle dans la façon de traiter les doutes lorsque vous êtes mal compris et / ou vous vous sentez mal à l’aise avec la tendance aujourd’hui vue dans l’Église Adventiste du Septième Jour.

En d’autres termes : « NE QUITTEZ PAS … ENCORE ! » Il y a de l’espoir pour vous ! (Comblez l’écart avec tout ce que vous êtes prêt à abandonner, ministère, adhésion, etcétéra).

9 chapitres, près de 200 pages, avec près de 200 références. Malgré ce livre n’est pas une thèse ou une enquête, apporte une base très profonde et étudié. Facile à lire, mais avec des points de rupture nécessaires. Non pas parce qu’il est trop dense, mais parce que vous devrez arrêter de réajuster vos propres pensées et adapter votre esprit à une réalité plus large qui se déroule dans ce livre.

La première moitié du livre pourrait sembler un peu comme, « d’accord, je sais déjà cela, je suis pasteur, ou je suis croyant depuis plusieurs années, alors ? »

Donc, il est préférable de le lire comme je l’ai fait, car la première moitié du livre décrira d’une manière très sérieuse avec une base solide d’autres études, ce qui se passe dans le monde chrétien post-moderne, et pourquoi nous voyons beaucoup de gens quitter l’église par la porte arrière, presque au même nombre qu’ils entrent par la porte principale, dans certains endroits.

Dans ces premiers chapitres, vous verrez le contexte dans plusieurs dénominations aujourd’hui, pour mettre en contexte notre réalité en tant que Adventiste du Septième Jour. Oh oui ! Nous ne sommes pas le nombril de l’univers ! Nous partageons et avons hérité de nombreuses croyances, doctrines (si nous pouvons utiliser ce terme), tendances et faiblesses aussi. Cela éclairera notre compréhension de la façon et de la raison pour laquelle nous sommes arrivés ici, cédant à ces moments de « voilà ! » pendant la lecture.

Reinder Bruinsma, dans un exercice extraordinaire d’objectivité, énumère et décrit les tendances les plus importantes de notre église soit du côté « libéral » et du « conservateur » aussi. Vous irez sur une montagne russe en lisant, avec des moments de « Ouais! C’est ce que j’ai dit ! », et d’autres moments, vous verrez vous-même décrit comme le « vilain » aussi bien.

Oui, la lecture de ce livre est un exercice d’humilité personnelle indispensable. Aucun, absolument personne n’est 100% libéral ou 100% conservateur. Nous sommes tous un mélange des deux, ou, comme le dit l’auteur, lorsqu’il est bien compris, nous sommes tous progressifs. Vous avez vraiment besoin de lire la première partie de ce livre pour avoir une image complète du christianisme moderne, qui encadre l’Église Adventiste du Septième Jour, qui, en même temps, encadre votre église locale, où vous vous battez parfois pour vous adapter. C’est pourquoi il s’adresse à ceux qui sont « sur les marges », mais ne soyez pas découragés, il y a de la place pour y entrer !

« L’adventisme en crise ? » Consécration des femmes, 28 croyances fondamentales, Créationnisme, prophéties de la fin des temps, Esprit de prophétie et d’autres sujets d’actualité sont révisés, pas pour trouver une solution, ce n’est pas le livre pour les résoudre. Mais ce livre vous donnera des indices et des conseils dans la deuxième moitié sur la façon de traiter personnellement toutes ces questions et d’autres. Il ne s’agit pas de « problèmes » ou de « sujets », il est question de savoir comment faire face à la situation, comment nous les gérons, et comment nous pouvons gérer l’église locale aussi, parce que, à la fin, c’est votre église que vous visitez chaque semaine.

L’auteur vous invitera souvent à faire un « bond de foi » au long du livre. Pas un pas de foi aveugle, mais une foi basée sur le raisonnement. Je ne veux pas gâcher la lecture du livre révélant son contenu avant l’heure, mais je veux que vous le donniez plus que juste une chance. J’ai souligné de nombreuses phrases précieuses, plié plusieurs pages pour trouver plus facilement les trésors brillants qui ont éclairé mon esprit (Je suis désolé cher Reinder, j’ai maltraité ton livre, mais avec tout le respect !).

L’auteur vous guidera dans un processus sur la manière à ré-ouvrir votre cœur et votre esprit à l’Esprit Saint. Comme je l’ai déjà dit, malgré la lecture fluide et facile, vous devrez vous arrêter pour mettre en ordre vos pensées. Ce livre vous aidera à ramasser les morceaux de votre cœur brisé depuis longtemps pour les recoller. Dans d’autres pages, vous serez prêt à fermer le livre, parce que vous trouverez un miroir et vous n’aimerez pas, peut-être, ce que vous avez lu (ou vu), mais dans la bravoure est la victoire. N’agissez pas comme ceux qui vous ont blessé ou vous ont poussé vers les marges de l’église (sinon plus loin). Chaque processus de guérison a des moments douloureux que vous remercierez éternellement, jamais mieux dit.

Il y a une section où je me demandais, pourquoi est-il si important de comprendre « ce qui est le doute » ? Parce que, si nous ne savons pas ce que c’est, si nous ne le comprendrons pas, lors nous ne serons jamais en mesure de le gérer. Le doute n’est pas mauvais, ni un péché, mais nous devons le comprendre. Et le meilleur point de départ est, le doute sur l’existence de Dieu lui-même. À partir de là, dans le livre, vous commencerez à remettre toutes les pièces de votre cœur brisé comme un gros casse-tête. L’auteur nous avertit. Certaines pièces seront manquantes, mais toute l’image sera reconnaissable. Une fois que vous avez terminé la lecture, ce sera le début.

Donnez à l’église imparfaite de Dieu une chance. Donnez à Dieu une chance de gérer votre vie endommagée (si c’est le cas…). Donnez-vous une chance en lisant ce livre de guérison, même si vous restez sur « les marges » … quelqu’un doit vivre sur le bord … sinon, où serait le bord ? Seulement Dieu est infini.

Fiche technique:

Titre: Facing Doubt: A book for adventist believers ‘on the margins’. (FAIRE FACE AU DOUTE: Un livre pour les croyants adventistes ‘sur les marges’ )

Auteur: Reinder Bruinsma / Ed. Flankó Press. / ISBN: 978-0-9935405-2-3

Broché / 192 pages / 9 chapitres / 189 references / Prix sur Amazon: 14,90€

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s