Je publie ici les «Dix commandements pour les communicateurs adventistes» reçus par un bulletin d’information de la Society of Adventist Communicators (SAC). En raison de son importance pour améliorer notre pratique en tant que communicateurs, nous devons examiner ces «Dix commandements» pour les communicateurs de temps en temps.

————-

1. Toujours dire la vérité dans l’amour. La vérité accueille l’examen intrépide. L’amour est la motivation, le seul héritage qui dure. Si la vérité est précieuse, personne n’est aidé par l’honnêteté brutale.

2. Priorisez vos activités. Si vous répondez à chaque appel, vous serez comme un chien errant à les ordres du sifflet de son propriétaire. N’essayez pas de changer le monde. Changez votre monde. Ensuite, regardez les ondes se développer.

3. Appréciez les histoires. Faites attention à la présence du paradoxe. Voyagez et lisez beaucoup. Concentrez-vous moins sur la narration et plus sur l’écoute. Comme l’a souligné Gracie Allen, “Ne placez jamais un point où Dieu a placé une virgule.”

4. Défiez le récit. Avec l’intégrité, confrontez vos privilèges et vos préjugés de confirmation. Cultiver un détecteur de “détritus” actif. Représentez les gens qui sont sur les marges. Rappelez-vous que lorsque vous suivrez le «troupeau», vous suivrez habituellement les «ânes».

5. Gardez votre flamme de joie. Prenez plaisir du voyage. Lorsque vous perdez la joie, vous ne profiterait à personne, y compris Jésus. Gardez le plaisir entre la sauvegarde des choses fondamentales.

6. Cherchez l’excellence. Continuez à apprendre votre métier. Si vous êtes plus vieux, ne laissez pas la technologie vous intimider. Si vous êtes plus jeune, ne laissez pas la technologie vous dominer. Et ne faites pas de votre mieux, faites de votre mieux équilibré. Cherchez à être équilibré mentalement, socialement, physiquement, émotionnellement et spirituellement. Lorsque nous sommes déséquilibrés, notre vie devient aussi stérile qu’un réfrigérateur d’un étudiant de baccalauréat.

photo camera mic reporter7. Écrivez pour les personnes qui ne sont pas adventistes. Évitez le jargon de l’église. Abattez les barrières. Ouvrez les portes bénies.

8. Défendez les collègues communicateurs. La communication est la clé de la vie. Nous portons un noble appel, alors, avancez avec courage surtout quand un collègue porte-parole de la vérité est attaqué.

9. Apportez de l’air frais. Un artiste est quelqu’un qui regarde un peu plus longtemps. Respirer authentiquement. Respirez l’authenticité. Faites attention à votre public. Ne vous contentez pas avec l’histoire unique. Soyez succinct. Posez les questions difficiles. Considérez le non-considéré.

10. Ne jamais travailler une seconde pour l’église. Vous pouvez être employé par l’église, mais travaillez pour votre Dieu. Couvrez l’image plus grande. Ce faisant, vous deviendrez également un meilleur employé de l’église, car même si personne ne vous regarde pas, vous travaillez pour le Patron ultime.

Par Chris Blake, professeur d’anglais associé et de communication qui s’est récemment retiré de Union College à Lincoln, au Nebraska, a écrit de nombreux livres et articles.

Source: Society of Adventist Communicators Newsletter.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s