07/08 – Défendre ta cause et ton honneur

Lecture de la Bible : Exode 20:15

07/08 – Défendre ta cause et ton honneur.

(Huitième et neuvième commandements).

Introduction :

Nous atteignons les deux dernières réunions. J’espère que votre perception de Dieu a changé depuis le premier jour jusqu’à aujourd’hui. Mais nous n’avons pas encore fini, il y a plus de promesses à apprendre.

Dans la première promesse de Dieu, Il a promis d’être fidèle à toi, d’être ton mari, prendre soin de toi, vous n’aurez donc jamais besoin de chercher un autre qui prendra soin de vous.

Sa deuxième promesse est de rester constamment à vos côtés. Il a promis d’être avec vous en tout temps, au point que vous n’aurez jamais besoin d’une image de Lui, parce que le vrai Dieu sera à vos côtés. Il a également promis de prendre soin de vous et de votre famille, comme le médecin visite la maison des malades pour les guérir.

En troisième lieu, Dieu a promis de vous écouter en tout temps, chaque fois que vous l’appelez, chaque fois que vous utilisez son nom. Il est prêt à vous aider et attend votre appel à l’aide pour réagir immédiatement.

Dieu a également promis de mettre de côté un jour chaque semaine pour être en famille. Un moment spécial chaque samedi pour profiter de tout ce qu’il a créé avec votre famille. Il invite même les visiteurs que vous avez à la maison à cette fête. Dieu veut faire une fête chaque semaine. Il vous demande seulement de vous souvenir de ce rendez-vous hebdomadaire.

La cinquième promesse, qui a introduit les promesses suivantes, est l’engagement de Dieu pour vous aider à devenir une bonne personne, un fils ou une fille exemplaire. Et comme une garantie qu’Il garde Sa promesse, Il vous dit qu’il est le premier intéressé à vous aider à être un bon enfant afin que l’univers entier puisse voir son amour et son dévouement pour vous.

Puis il a promis d’être votre défenseur, le Fort et Jaloux qui sera toujours à vos côtés pour se débarrasser de vos ennemis. Vous n’aurez pas besoin de tuer personne, pas même insulter. Dieu vous aidera à respecter la vie des autres.

De plus, il vous promet une famille heureuse, si vous acceptez son aide et ses conseils. Il vous promet une vie si pleine, que vous n’aurez pas besoin de chercher des « émotions » en dehors de votre mariage. Demandez à Dieu de vous donner le mari ou la idéal(e), ou de raviver votre mariage. Il l’a promis.

Allons avec la huitième promesse.

Huitième promesse

Exode 20:15 « Tu ne déroberas point. » Cette partie des promesses est très simple, courte et directe. Dieu te dit : « Si vous croyez et acceptez tout ce que je vous promets, je prendrai également soin de vos besoins. Je vais faire provision de tout ce dont vous avez besoin. Si vous me faites confiance en tant que mari, en tant que ton Dieu, si vous me laissez être à vos côtés en permanence, laissez-moi prendre soin de ce dont vous avez besoin. »

Pensez que Dieu veut former une bonne famille avec vous, unis. La famille que Dieu vous propose compte sur un Mari très responsable, riche, qui est le propriétaire du monde entier et tout son contenu. Dieu a promis de ne jamais négliger les besoins les plus simples et les plus élémentaires de chaque membre de la famille.

Vous n’aurez jamais besoin de voler, comme peut-être vous l’avez fait dans le passé. Vous n’êtes plus seul. Dieu prend soin de vous à partir de maintenant, répondant à tous vos besoins, bien sûr, si vous acceptez.

Dans le Psaume 37:25 on peut lire : « Depuis ma jeunesse jusqu’à mon âge avancé, jamais je n’ai vu celui qui est juste être abandonné, ni ses descendants mendier leur pain” (BDS). Nous trouvons la même promesse ici. Dieu prend soin de ses enfants, il fournit tout ce dont ils ont besoin. Et nous retrouvons la même idée de « visiter » les descendants de ceux qui ont des problèmes. Dieu visitera la progéniture de ceux qui ont traversé des problèmes pour leur assurer, au moins, le pain quotidien.

Rappelez-vous le texte précédant la cérémonie d’engagement au Sinaï. Exode 19:5 « vous serez pour moi un peuple précieux [trésor] parmi tous les peuples, bien que toute la terre m’appartienne. » Ne vous oubliez pas que Dieu est qui « a créé le ciel et la terre ainsi que la mer, avec tout ce qui s’y trouve. Il reste à jamais fidèle » Psaume 146:6. Psaume 24:1 « La terre et ses richesses appartiennent à l’Eternel. L’univers est à lui avec ceux qui l’habitent. » (BDS) Psaume 89:12 (11) « A toi appartient le ciel et à toi la terre, le monde avec tout ce qui s’y trouve, c’est toi qui les as fondés. » (BDS) Aggée 2:8 « C’est à moi qu’appartient tout l’argent et tout l’or. Voilà ce que déclare le Seigneur des armées célestes. » (BDS).

Si nous nous méfions de cette promesse, alors nous sommes prêts à voler, quand on n’a pas besoin de le faire. Le péché en soi, n’est pas de voler (ce qui est un péché aussi), mais pourquoi devons-nous voler. Si nous volons c’est parce que nous nous méfions du compromis et de la capacité de Dieu à répondre à notre appel. Nous ne croyons pas qu’il soit capable de nous donner ce dont nous avons besoin. Donc, nous nous comportons comme quelqu’un qui se méfie et qui essaie de trouver ce dont nous pensons avoir besoin à notre manière. Est-ce que vous imaginez la reine d’Espagne visitant avec son mari Galléries la Fayette ? Maintenant, imaginez qu’elle vole une robe ou une paire de chaussures. Pourquoi aurait-elle besoin de voler ? Son mari, n’est-il pas le roi à ses côtés ? Ne serait-il pas capable de payer la facture ?

Évidemment, je ne dis pas que Dieu nous donnera tous les caprices que nous demanderons. Nous ne donnons pas à nos enfants tout ce qu’ils demandent à tout moment. Psaume 84:12 (11) « Il ne refuse aucun bien à ceux qui cheminent dans l’intégrité » (BDS). Il ne s’agit pas d’attendre une grande richesse, ce qui pourrait aussi être. Mais être sûr que nos besoins de base seront fournis et assurés. Ésaïe 33:15-16 « Celui qui se conduit selon ce qui est juste et qui parle toujours selon ce qui est droit, qui rejette les gains acquis par extorsion, qui n’accepte jamais de pots-de-vin, qui ferme ses oreilles aux propos criminels, qui se bouche les yeux pour ne pas voir le mal; cet homme habitera dans des lieux élevés; des rochers fortifiés lui serviront d’abri, son pain lui sera assuré, et l’eau ne lui manquera pas » (BDS).

Probablement le Psaume le plus populaire est aussi une promesse comprise dans cette grande promesse : Psaume 23:5 « Pour moi, tu dresses une table aux yeux de mes ennemis, tu oins d’huile parfumée ma tête, tu fais déborder ma coupe » (BDS). Dans les pires circonstances, quand certaines personnes pourraient trouver une excuse pour justifier ce qui est injustifiable, Dieu fournit. « Rappelez-vous, si vous me faites vraiment confiance, vous ne volerez jamais. » Mais, vous devez être satisfait de ce que je vous fournis …

Nous avons l’assurance d’avoir nos besoins fondamentaux satisfaits. 1) Le droit à la vie et le respect de la vie des autres. 2) Nous aurons une famille heureuse. Et 3) Nous sommes assurés d’avoir toutes les ressources nécessaires pour soutenir notre famille, sachant que nous n’aurons jamais besoin de voler.

Neuvième promesse

Quelle est la suivante promesse ? Exode 20:16 « Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain » (BDS). Ou la version réduite : « Tu ne mentiras pas. » Ce n’est pas une interdiction, bien que cela soit évidemment implicite s’il est accepté comme une promesse. Ce que Dieu vous promet ici est : « Si vous m’acceptez comme votre mari, je te promets qu’à partir de maintenant tu n’auras plus besoin de mentir, il ne sera pas nécessaire pour vous de blâmer les autres », comme Adam fait avec Ève et elle avec le serpent.

Pourquoi les gens mentent ? Ou mieux, pour quoi ? Il n’y a pas de justification. Il peut s’agir d’obtenir quelque chose injustement, de se défendre contre une accusation, ou pour toute autre raison.

Mentir pour obtenir quelque chose implique de se méfier de la huitième promesse (à dire, voler). Le mari nous donnera ce dont nous avons besoin, alors pourquoi devrions-nous mentir ?

Si ce que nous voulons, c’est « nous défendre » de quelque chose, d’une accusation, c’est Dieu qui nous défend avec justice. Cela implique la sixième promesse, ou la méfiance que Dieu peut nous défendre, et nous finirions par nous défendre avec des armes (tuer). Le prophète Daniel a déjà vécu plusieurs situations similaires. Il aurait pu mentir pour éviter d’être jeté dans la fosse aux lions, ou à bien d’autres occasions, mais il ne l’a pas fait. Au contraire, son habitude était de prier pour l’aide de Dieu. Dans le Psaume 35:23-24 on lit : « Interviens donc ! Oui, interviens pour défendre mon droit, toi, mon Dieu, mon Seigneur, pour prendre en main ma cause ! Rends-moi justice, toi qui es juste, ô Éternel mon Dieu ! Empêche-les de triompher à mon sujet ! » (BDS).

Il y a plus de textes comme les Psaumes 103:6 « L’Éternel œuvre pour la justice et il défend les droits de tous les opprimés » (BDS). La violence ne peut pas être seulement physique, il y a aussi violence verbale, émotionnelle, sociale et de plusieurs types. Dieu est celui qui doit vous défendre contre de fausses accusations.

D’autre part, où les gens disent plus de mensonges est dans deux domaines, travail ou affaires et mariage, quand quelque chose ne va pas ou quand il y a des intentions malhonnêtes. Si Dieu promet que vous ne volerez plus, et vous promet une famille saine et heureuse entre autres choses, alors quel besoin aurons-nous de mentir ? Aucune !

Si nous sommes en procès ou en conflit avec quelqu’un parce qu’il nous a tendu un piège, il est possible de penser que le « mensonge est combattu avec le mensonge », mais ce n’est pas le plan de Dieu que cela soit fait. Paul dit dans Romans 12:21 « Ne te laisse pas vaincre par le mal. Au contraire, sois vainqueur du mal par le bien. » Pierre nous donne un conseil semblable dans 1 Pierre 3:9 « Ne rendez pas le mal pour le mal, ni l’injure pour l’injure. Répondez au contraire par la bénédiction, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin de recevoir vous-mêmes la bénédiction. »

Jésus lui-même a dit dans Matthieu 5:44 « Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. »

L’être humain est un spécialiste pour trouver des excuses. Nous sommes imbattables pour justifier ce que nous faisons, parce que nous avons mille raisons. Nous exagérons généralement un peu … Mais, voudriez-vous que quelqu’un vous vende quelque chose avec un prix exagéré ? Exagérer c’est mentir, changer la réalité par une image déformée, et nous finirons par tromper les autres, ce qui aggravera la situation plus encore pour mettre l’autre de notre côté et attaquer ou discriminer à celui qui nous a fait du mal.

Paul dit dans Galates 6:7 « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi » (LSG). Dans le contexte de la neuvième promesse, on peut aussi comprendre ceci : « Ne vous trompez pas, ne vous justifiez pas, tu n’as pas à mentir, parce que s’ils mentent contre toi, ils auront leur récompense. Dieu s’en occupera. » Ne vous mettez pas à leur niveau, ne jouez pas leur jeu. Ayez confiance en Dieu et n’entresz pas dans la dynamique de « vous avez dit, j’ai dit, ils ont dit… »

Ce que chacun sème, il le moissonnera. Si vous plante vérité, vous récolterez vérité. Dans le Psaume 146:6-7 on nous dit que Dieu est qui « Il garde la fidélité à toujours. Il fait droit aux opprimés; Il donne du pain aux affamés; L’Éternel délivre les captifs ”.

Parfois, nous voulons aider Dieu, avec un petit mensonge ou une exagération pour justifier que nous avons raison (et je ne doute pas que vous avez raison), mais en faisant cela, nous néantisons la vérité, même si nous avons raison.

Dieu vous promet qu’il vous rendra justice, et que vous n’aurez pas besoin de mentir ou exagérer. Faites juste confiance à sa promesse et laissez-le faire. Laissez Dieu jouer son rôle, autrement, vous prendrez sa place et c’était le péché de Lucifer.

CONCLUSION

Dieu promet de vous aider à être honnête et honorable. C’est le prologue de la cinquième et double promesse. Puis Il promet de défendre le droit à la vie, la vôtre et celle des autres. Ensuite, il promet de structurer la vie dans les familles, promettant la restauration et la préservation de la base de la société, de la famille et du mariage.

Puis il promet de protéger et de soutenir la vie et la famille en fournissant tout ce qui est nécessaire. Et aussi, prêt à intervenir dans vos différends avec les autres. Il est prêt non seulement à protéger la vie, la famille et à subvenir à ses besoins. Il est prêt à arbitrer en faveur de votre coexistence avec les autres. Il a promis de défendre votre cause, pour éviter de tomber dans la tentation de mentir ou d’exagérer dans une dispute.

Priez avec l’assurance qu’il écoute. Remerciez-le d’être prêt à vous aider à être un bon fils et n’oubliez pas que, même si vous ne vous sentez pas digne, le premier intéressé à vous aider est Dieu lui-même. Je vous invite à prier.

Téléchargez cette prédication sous format PDF.

 

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.