Une évangélisation cohérente

Le principe directeur du Royaume de Dieu est l’amour et le service du prochain. Cette double dimension qui représente le but ultime marqué par le Christ lui-même, se trouve au cœur même du Kérygme (Mat. 24 :14). Ainsi, l’église ne doit son existence qu’à la mission confiée dans le seul but de partager avec nos contemporains la plus puissante démonstration d’amour, la vie éternelle que Dieu nous donne gratuitement.

Dans les années 1990, certaines ONG ont profité d’une bonne cause pour obtenir un profit personnel, est-il possible que, dans l’activité la plus sublime, la prédication de l’Évangile éternel, la même chose se produise ?

L’histoire montre qu’elle a eu lieu, et je tremble à l’idée de découvrir aujourd’hui qu’elle se répètera dans nos propres rangs. Le vrai service, ou religion, selon la Bible, ne consiste pas seulement à proclamer l’Evangile de manière théorique. Cette proclamation consiste également à « aider les orphelins et les veuves dans leurs détresses et à ne pas se laisser corrompre par ce monde » (Jacques 1 :27 BDS). Quand nous manquons à nos devoirs de chrétiens parce qu’ils ne convergent pas avec un « impact » statistique, alors réfléchissons sur l’intime et véritable intention de nos actions.

Ce qui a trahi les ONG avares de reconnaissance c’était la « photo » avec les bénéficiaires de l’aide. Le même risque guette les chrétiens qui cherchent à faire étalage (la « photo ») avec les chiffres !?… Jésus prêcha à des milliers de personnes, mais ne négligea jamais la rencontre personnelle comme il le fait avec Nicodème ou la Samaritaine; même sans « bain de foule », Jésus privilégie la « relation individuelle ».

L’évangélisation authentique est née de l’amour pour les autres, du réel intérêt pour le salut des âmes. Je ne peux imaginer un chrétien qui veut atteindre le maximum de personnes avec l’Evangile alors que, en privé, il est implacable, inflexible, impitoyable, non miséricordieux et pas du tout compréhensible. Il n’est pas cohérent d’offrir le pardon aux « grands pécheurs » et, d’autre part, d’être intransigeant et intolérant avec ceux qui sont dans notre environnement immédiat (Mat. 18:23–35).

L’incohérence, écourte notre carrière mais avec une fin honteuse. Obtenir la « gloire » devant les hommes n’implique pas d’obtenir l’approbation de Dieu (2 Co. 10:17-18).

Soyons vrais, authentiques, que ce soit dans les grandes campagnes d’évangélisation, que dans les cercles plus intimes de la famille ou du travail. Dieu a dit à Samuel : « Je ne juge pas de la même manière que les hommes. L’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur » (1 Sam. 16:7). Voulez-vous être richement béni et utilisé par Dieu dans Son Œuvre ? Soyez véritable et authentique, quelle que soit dans votre sphère d’influence, une grande campagne publique ou une simple conversation privée.

Téléchargez le document sous format PDF ici.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.