2.2 LE PÉCHÉ ET SES CONSÉQUENCES.

INTRODUCTION.

Puisque le péché humain est une transgression de la loi parfaite de Dieu (1 Jean 3:4), provoquée par Satan, plusieurs conséquences découlent de sa réalisation et de son expansion. Nous examinerons certaines de ces conséquences.

1. Le besoin d’être expié.

Toute transgression doit être suivie d’une expiation. C’est seulement de cette façon que peut être revendiquée la sagesse du Législateur et la perfection et la pérennité de la loi.

  1. Quelles sont les conséquences du péché ?

Réponse : La souffrance et la mort.

  1. Quelle souffrance fut annoncée à Eve ?

Il dit à la femme : J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. Genèse 3:16.

Beaucoup pensent que Dieu fut celui qui « punit » Adam et Eve. Mais ce que Dieu fit dans ces versets fut d’annoncer les conséquences qu’ils auraient dans leur vie à partir de maintenant. Penser que c’est une malédiction de Dieu serait comme si un père avait dit à son fils: « Si tu te jettes par la fenêtre, je te casserai la tête et les jambes ». Ce n’est pas le cas. Un bon père dira : « Si tu te jettes par la fenêtre, en tombant, tu auras ces conséquences (des os cassés ou la vie elle-même) ». De la même manière, Dieu leur annonçait tout ce qui arriverait immédiatement après.

  1. Quelle souffrance fut annoncée à Adam ?

Il dit à l’homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point ! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs. C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. Genèse 3:17–19.

Même ces nouvelles conditions sont bénéfiques à l’homme. Pas besoin aller trop loin ni de trop de recherches pour savoir que les personnes qui ne travaillent pas ont de graves problèmes de dépression. Le travail conserve la santé et maintient l’esprit occupé. Ce n’est pas pour rien que le proverbe dit : « L’oisiveté est la mère de tous les vices ».

  1. Quelle est le lien entre le péché et la mort ?

Car le salaire que verse le péché, c’est la mort, mais le don de la grâce que Dieu accorde, c’est la vie éternelle dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur. Romains 6:23 (BDS)

C’est pourquoi, de même que par un seul homme, le péché est entré dans le monde et par le péché, la mort, et ainsi la mort a atteint tous les hommes parce que tous ont péché. Romains 5:12 (BDS).

Lorsque nous sommes tentés, ce sont les mauvais désirs que nous portons en nous qui nous attirent et nous séduisent, 15 puis le mauvais désir conçoit et donne naissance au péché. Or le péché, une fois parvenu à son plein développement, engendre la mort. Jacques 1:14–15 (BDS).

  1. Qu’est-ce que Dieu avait dit à Adam et Eve à ce sujet ?

Mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. Genèse 2:17.

Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Genèse 3:3.

Dans ce dernier verset, Eve démontre sa complicité avec le Serpent, puisque Dieu ne leur a jamais dit de ne pas le toucher. C’est le deuxième mensonge qui apparaît dans la Bible. Le premier fut: « Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin » (Genèse 3:1). Le troisième mensonge fut : « Vous ne mourrez point » (Genèse 3:4), bien que beaucoup le considèrent comme le premier car c’est le plus important. Quoi qu’il en soit, la question est que la conséquence du péché c’est la mort, spirituelle et physique à long terme.

2. Captifs de Satan

  1. Celui qui est vaincu par le péché, de qui devient-il un esclave ?

Ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. 2 Pierre 2:19.

Dans chaque conflit, lorsqu’il y a un vainqueur, le vaincu finit par se soumettre aux ordres et aux souhaits de celui qui a remporté le combat (guerre, controverse, etc.). Satan vainquit Adam et Eve, et la conséquence est qu’ils furent soumis au péché, et au père du péché. Mais pas seulement eux, mais tous leurs descendants, c’est-à-dire nous.

  1. Au profit de qui Adam perdit il la domination de la terre ?

Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. Luc 4:5–6.

Ce verset reprend l’une des tentations de Satan à Jésus au début de son ministère. Satan reconnaît que le pouvoir, la domination sur ce monde lui fut donnée. Par qui? Évidemment, par Adam et Eve. Dieu leur avait dit: «remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez […] » (Genèse 1:28) Mais, comme nous venons de le voir, celui qui est vaincu par quelqu’un, perd son pouvoir et finit par être un serviteur de celui qui le vainquit. Ainsi, Adam et Eve  cédèrent la domination de la terre à Satan.

Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. Jean 12:31.

Dans ce passage, Jésus énonce un jugement contre Satan, qu’il reconnaît comme le « Prince de ce monde ». Beaucoup blâment ou accusent Dieu  des nombreux malheurs qui se produisent dans ce monde, mais celui qui le dirige en rébellion contre Dieu est Satan lui-même, il est le véritable responsable et coupable de nos souffrances et de nos douleurs.

Je ne parlerai plus guère avec vous ; car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi. Jean 14:30.

Dans ce texte, Jésus vit les derniers moments avant la Passion. Il sait que Satan vient pour lui avec toute la colère possible. Il l’appelle de nouveau «  Le prince de ce monde ».

Le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. Jean 16:11.

  1. Sous quelle domination est le monde entier ?

Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. 1 Jean 5:19.

Seuls ceux qui sont sous l’influence de Dieu par l’Esprit Saint sont en sécurité et hors du pouvoir de Satan. Mais ce n’est pas permanent, il est de notre devoir de rester chaque jour, en priant et en lisant la Parole de Dieu, sous l’égide de la Grâce divine. Dès que nous négligeons la vie et la nourriture spirituelles, nous retombons dans les filets de celui qui nous réclame comme lui appartenant.

  1. De quelle puissance doit être libéré quelqu’un qui est sauvé ?

Tu devras leur ouvrir les yeux et les faire passer des ténèbres à la lumière et du pouvoir de Satan à Dieu pour qu’en croyant en moi, ils reçoivent le pardon de leurs péchés et une part d’héritage avec les membres du peuple saint. Actes 26:18.

Satan ne laisse pas ses proies s’en aller facilement. C’est dur à dire, car il n’est pas agréable de dire à quelqu’un que sa vie fut dominée par un autre, mais c’est ainsi. Notre esprit doit changer les schémas, les valeurs, les modes de pensée qui furent introduites peu à peu, au fil des ans de manière imperceptible et à bien des manières (la société, les films, le système de vie en commun, etc.). Ce qui prime est de «piétiner les autres et ne pas se laisser piétiner». Mais le christianisme a une base très différente, l’amour. Cela se heurte  aux valeurs de toutes les sociétés actuelles.

3. Séparés de Dieu.

  1. 1. Que firent Adam et Eve après avoir péché ?

Au moment de la brise du soir, ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu parcourant le jardin. Alors l’homme et sa femme se cachèrent de l’Eternel Dieu parmi les arbres du jardin. Genèse 3:8 (BDS).

Malheureusement, notre condition pécheresse nous fait nous sentir coupables et ne veut rien savoir de Dieu. C’est la réaction des gens quand on leur parle de l’Évangile n’importe où, ils ne veulent rien savoir, ou ils disent avoir « leur propre religion ». La vérité est qu’ils sont mal à l’aise de vouloir approcher Dieu, et ignorent que Dieu désire vraiment notre bien.

  1. Que font nos iniquités entre nous et Dieu ?

Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu ; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l’empêchent de vous écouter. Ésaïe 59:2.

C’est pourquoi la Mort est la conséquence du péché. Dieu est la seule Source de la Vie. Le péché nous sépare de lui. Si nous nous séparons de la Source de la Vie, quelle est la conséquence logique ? L’absence de vie, la mort. C’est comme si une radio ou une télévision fonctionne. On la débranche de l’électricité. Elle peut fonctionner quelques secondes ou minutes (s’il y a des piles), mais elle finit par s’éteindre. Votre activité meurt car elle est déconnectée de la Source d’énergie.

  1. Comment l’apôtre Paul appelle-t-il l’homme dans ses péchés ?

Alors que nous étions ses ennemis, Dieu nous a réconciliés avec lui par la mort de son Fils ; à plus forte raison, maintenant que nous sommes réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. Romains 5:10 (BDS).

Et ce n’est pas parce que Dieu nous considère ainsi, mais parce que nous-mêmes nous nous sommes déclarés ennemis de Dieu par nos actes de rébellion et notre attitude constante d’émancipation, ne voulant rien savoir de Lui.

4. Perte de la vision claire des réalités spirituelles et éternelles.

  1. Comment la compréhension humaine est-elle à cause du péché ?

Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Éphésiens 4:18.

Le péché, la séparation que nous faisons avec Dieu, nous fait oublier, nous rend ignorants de la vie de Dieu, de sa volonté envers nous. Par conséquent, même si Dieu veut notre bien, nous avons tendance à nous rebeller contre lui et à comprendre (à tort) que ce qui est lié à Dieu est vain ou nuisible. Rien n’est plus éloigné de la réalité, mais c’est une conséquence du fait de ne pas mieux connaître Dieu.

  1. Comment l’homme naturel perçoit-il les choses de Dieu ?

Mais l’homme sans Dieu ne reçoit pas ce qui vient de l’Esprit de Dieu ; à ses yeux, c’est pure folie et il est incapable de le comprendre, car seul l’Esprit de Dieu permet d’en juger. 1 Corinthiens 2:14.

Ce n’est que lorsque nous commençons à entrer en relation avec Dieu, à le connaître à travers sa Parole, que tout ce qui nous a semblé fou prend un sens. Nous commençons à distinguer quelle est la vraie volonté de Dieu et nous apercevons son amour pour nous.

5. Incapacité de l’homme à se corriger.

  1. Comment le cœur humain est-il décrit ?

Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? Jérémie 17:9.

Si nous sommes honnêtes, nous reconnaîtrons que celui qui nous trompe le plus c’est nous-mêmes. Certaines personnes disent « je ne fais confiance qu’à moi-même ». Cette personne fait confiance au pire. Combien de fois nous prenons des engagements que nous ne remplissons pas, combien de fois nous cherchons des excuses pour faire ce que nous savons être incorrect (mais nous aimons ça). Nous nous trompons nous-mêmes, et c’est la chose la plus difficile à surmonter.

  1. L’homme peut-il changer son cœur ?

Un Ethiopien peut-il changer la couleur de sa peau, un léopard les taches de son pelage ? De même, comment pourriez-vous vous mettre à bien agir, vous qui êtes bien entraînés à commettre le mal ? Jérémie 13:23 (BDS).

Ce texte décrit la triste condition dans laquelle nous nous trouvons. Tout comme un léopard ne peut pas enlever les taches sur son pelage, nous ne pouvons pas changer notre cœur ou notre façon d’agir sans aide extérieure.

  1. Quelqu’un peut-il purifier ce qui est impur ?

Peut-on tirer le pur de ce qui est impur ? Personne ne le peut. Job 14:4 (BDS).

  1. Quelle est alors la condition humaine ?

Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Galates 5:17.

Ce que nous voulons faire c’est la volonté de Dieu, évidemment, mais notre condition est bien décrite dans ce texte, « contraire », nous sommes habitués à autre chose que ce que Dieu veut pour nous.

En effet, je ne comprends pas ce que je fais : je ne fais pas ce que je veux, et c’est ce que je déteste que je fais […] Car je sais que le bien n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ce que je suis par nature. Vouloir le bien est à ma portée, mais non l’accomplir. Je ne fais pas le bien que je veux, mais le mal que je ne veux pas, je le commets […] Mais je vois bien qu’une autre loi est à l’œuvre dans mon corps : elle combat la Loi qu’approuve ma raison et elle fait de moi le prisonnier de la loi du péché qui agit dans mes membres. Romains 7:15, 18–19, 23.

Jusqu’à présent, les conséquences du péché, dans notre monde et dans nos vies. Mais il ne faut pas désespérer, grâce à Dieu, il y a une solution à tout ce drame. Nous verrons quelle est la Solution dans notre prochaine leçon.


Téléchargez ici l’étude biblique sous format PDF.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.