2.7 JÉSUS, LE MESSIE DIVIN-HUMAIN

INTRODUCTION

Seule une personne à la fois divine et humaine pouvait satisfaire la loi divine comme substitut de l’homme pécheur. Cette personne est Jésus-Christ.

1. Divinité de Jésus.

1. Jésus fut annoncé comme divin par les prophètes de l’Ancien Testament.

  1. Quels noms Ésaïe attribue-t-il au Messie à venir ?

Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Ésaïe 9: 5 (6)

  1. Que dit-on de l’éternité passée de l’enfant qui devait naître à Bethléem ?

Et toi, Bethléhem Éphrata, Petite entre les milliers de Juda, De toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, Et dont l’origine remonte aux temps anciens, Aux jours de l’éternité. Michée 5: 1(2)

  1. Comment Jean l’explique-t-il ?

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. Jean 1: 1-4. 

2. Dans ses attitudes, Jésus se présenta comme divin 

  1. Quelle position s’attribua Jésus concernant le Sabbat ?

De sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat. Marc 2: 28. 

  1. Et par rapport au temple ?

Or, je vous le dis, il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. Matthieu 12: 6.

  1. Et par rapport à Abraham ?

Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis.  Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple. Jean 8: 58–59.

Notez bien : Le temps utilisé par Jésus implique l’« intemporalité » présent continu (JE SUIS), impliquant l’existence précédent, pendant et après Abraham. De plus, avec ces mêmes mots, Dieu dit à Moïse de se présenter devant Pharaon: « Je suis m’a envoyé vers vous» (Exode 3:14).

  1. Qu’en est-il du pouvoir de pardonner les péchés ?

Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. Il y avait là quelques scribes, qui étaient assis, et qui se disaient au dedans d’eux : Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? Marc 2: 5-7

  1. Qu’en est-il du pouvoir de donner la vie ?

Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? Jean 11: 25–26.

3. Dans ses déclarations, Jésus se présenta comme divin.

  1. Que déclara Jésus au sujet de sa relation avec le Père ?

 Moi et le Père nous sommes un. Jean 10: 30.

Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.

Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces œuvres. […]

Jésus lui répondit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Jean 14: 8-11, 23.

  1. Comment Jésus répondit-il à Pierre quand il le reconnut comme le Fils du Dieu vivant ?

Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux.
Matthieu 16: 16–17

  1. Pourquoi les Juifs essayèrent-ils de tuer Jésus à plusieurs reprises ?

A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu. Jean 5: 18.

Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu.
Jean 10: 33.

  1. Lors du jugement par le Sanhédrin, pourquoi dirent-ils que Jésus avait blasphémé et était coupable de mort ?

 Les Juifs lui répondirent : Nous avons une loi ; et, selon notre loi, il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu. Jean 19: 7.

Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit : Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu. Jésus lui répondit : Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant : Il a blasphémé ! Qu’avons-nous encore besoin de témoins ? Voici, vous venez d’entendre son blasphème. Que vous en semble ? Matthieu 26: 63-65.

  1. Devant Pilate, de quoi Jésus f ut-il accusé ?

Les Juifs lui répondirent : Nous avons une loi ; et, selon notre loi, il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu. Jean 19: 7.

4. La preuve de la véracité de ses attitudes et de ses déclarations

  1. Quand ils demandèrent à Jésus un signe pour démontrer ses affirmations, quelle unique preuve présenta-t-il ?

Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent : Maître, nous voudrions te voir faire un miracle. Il leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas. Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. Matthieu 12: 38-40.

  1. Que répondirent les anges aux femmes qui cherchaient Jésus le matin de la résurrection ?

Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre de grand matin, portant les aromates qu’elles avaient préparés. Elles trouvèrent que la pierre avait été roulée de devant le sépulcre ; et, étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Comme elles ne savaient que penser de cela, voici, deux hommes leur apparurent, en habits resplendissants. Saisies de frayeur, elles baissèrent le visage contre terre ; mais ils leur dirent : Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ? Il n’est point ici, mais il est ressuscité. Souvenez-vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu’il était encore en Galilée, et qu’il disait : Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour.
Luc 24: 1-7.

5. La divinité de Jésus reconnue par les apôtres.

  1. Comment Thomas s’adressa-t-il à Jésus ?

Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! Jean 20: 28.

  1. Comment Pierre se réfère-t-il à Jésus ?

Simon Pierre, serviteur et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont reçu en partage une foi du même prix que la nôtre, par la justice de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ.
2 Pierre 1: 1.

  1. Et Jean ?

Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus Christ.
1 Jean 5:20

  1. Et Paul ?

Et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen ! Romains 9: 5.

Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de celui qui est Christ et Dieu. Éphésiens 5: 5 (BDS note).

Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre. Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne œuvre et en toute bonne parole ! 2 Thessaloniciens 2: 15-17.

En attendant que se réalise notre bienheureuse espérance : la révélation de la gloire de Jésus-Christ, notre grand Dieu et Sauveur. Tite 2:13 (BDS).

  1. Selon l’épître aux Hébreux, qui devrait être reconnu et adoré comme Dieu par les anges eux-mêmes ?

 Et lorsqu’il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent ! De plus, il dit des anges : Celui qui fait de ses anges des vents, Et de ses serviteurs une flamme de feu. Mais il a dit au Fils : Ton trône, ô Dieu est éternel ; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité. Hébreux 1: 6-8.

  1. Quelle sera la position de Jésus sur la Nouvelle Terre ?

Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau. Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. Il n’y aura plus d’anathème. Le trône de Dieu et de l’agneau sera dans la ville ; ses serviteurs le serviront et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. Il n’y aura plus de nuit ; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles. Apocalypse 22: 1-5.

2. L’humanité de Jésus.

  1. Comment Dieu manifesta-t-il son amour pour les hommes ?

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Jean 3: 16.

Remarquez bien : Fils unique, en grec monogenes, signifie « unique en son genre », pas « premier-né » comme d’autres l’indiquent. Unique en son genre, en tant que Dieu fait homme. Il n’y a pas,  il n’y avait pas, et il n’y aura pas d’autre homme comme lui.

  1. De quoi Jésus se dépouilla-t-il lorsqu’il entreprit notre salut ?

Lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme. Philippiens 2: 6-7.

Remarquez bien : Le sujet de la subordination est confus pour certains. Le Christ, bien qu’il soit Dieu, vint en qualité humaine, se subordonnant au Père en tout, comme nous devons le faire. Certains virent cette subordination temporelle, quant à la période d’incarnation,  comme une preuve de la non-divinité du Christ. Mais comme nous l’avons vu dans l’étude précédente, il était nécessaire qu’il souffre comme nous (Hébreux 4).

  1. Qu’arriva-t-il quand vint l’accomplissement du temps ?

Mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi, afin qu’il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l’adoption. Galates 4: 4-5.

  1. Comment Jean se réfère-t-il à l’incarnation de Jésus ?

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. Jean 1: 14.

  1. En quoi consiste le mystère de la piété ?

Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire. 1 Timothée 3: 16.

Remarquez bien : ici, bien que l’humanité du Christ soit soulignée, sa divinité est également affirmée : Dieu s’est manifesté dans la chair, en la personne de Jésus.

3. Jésus Divin-Humain.

  1. En tant que divin, quel nom est donné à Jésus ?

Je l’ai vu de mes yeux, et je l’atteste solennellement : cet homme est le Fils de Dieu. Jean 1: 34 (BDS)

  1. En tant qu’humain, quel nom lui est donné ?

C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. Matthieu 20: 28.

  1. En tant que Divin et Humain, quelle mission Jésus accomplit-il ?

Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme. 1 Timothée 2: 5.


Téléchargez cet étude biblique sous format PDF depuis Academia.edu

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios .